MON  QUOTIDIEN

Je suis en classe de terminale scientifique.
J’ai la chance d’être dans une école pour sportifs donc je suis libre tous les après-midi.

IMG_6941.jpg

ROUTINE

Mes chevaux vont au marcheur tous les jours.

 

J'essaie aussi de leur faire profiter des paddocks le plus possible.

 

C'est essentiel pour leur bien-être.

IMG_6938.jpg

PLANNING TYPE

Semaine sans concours

LUNDI OFF

Le lundi, les chevaux sont au repos.

Je consacre mon après-midi à travailler. 

 

Je fais aussi du sport encadré par un professionnel.

1292953779.jpg

INSTALLATION

Carrières (concept sol)
Rond de longe 
Marcheur
Paddock
Salle de pansage

Capture d’écran 2022-04-04 à 21.34.18.png

MON EQUIPE 

Trois hommes encadrent mon projet sportif. 

Mon coach depuis 9 ans, Eric Denarnaud. Il accompagne mon travail au quotidien, monte mes chevaux sur le plat lorsque je suis absente ou que je rencontre une difficulté. C’est un homme de cheval capable de comprendre rapidement le fonctionnement de chaque cheval et de l’améliorer dans le respect du bien-être. Il en permanence à la recherche de chevaux pouvant me faire progresser et atteindre mes objectifs.

 

Olivier Guillon avec lequel j’ai la chance de travailler depuis quelques mois. Notre collaboration a commencé par des conseils en concours et aujourd’hui nous travaillons ensemble deux fois par mois en fonction des échéances et des points à améliorer sur les chevaux.

 

Mathieu Groisne, osthéopathe.

WhatsApp Image 2021-03-19 at 08.36.25.jp

Eric Denarnaud

Mon coach depuis 8 ans

Après sa victoire au CSIO de Fontainebleau, Ilona dédie sa victoire à son coach Eric Denarnaud, qui ne boudait pas son plaisir. « J’ai une écurie à Villennes sur Seine, je suis Ilona depuis l’âge de huit ans. J’ai eu la chance de trouver Arcy Fou, qui courait sur 135 et CSI2* avec Virginie Lefèvre voilà un an. Ilona a commencé gentiment les 130 et 135 avec lui. Il a tous les moyens, et en plus il est brave. »

Capture d’écran 2021-03-31 à 10.04.36.pn

Mathieu Groisne, 
Osthéopathe, acuponcteur

« J’ai eu le plaisir de m’occuper d’Ilona sous les conseils de son coach Éric Denarnaud qui m’a fait confiance en m’incluant dans son protocole en vue de la préparation et la gestion de quelques grandes échéances. Ca faisait longtemps que j’observais Ilona en bord de carrière : une jeune amazone qui travaillait sans rechigner sous les conseils de son coach.  Pour moi le « Denarnaud System » est à la compétition équestre ce que Philippe Lucas est à la natation : ils définissent ensemble un objectif, un championnat avec un rêve de médaille et ils s’en donnent les moyens avec rigueur, travail et dépassement de soi. Et ils l’atteignent ensemble.

 

Ma première expérience avec Ilona, en 2018, fut magique ! Après une chute au paddock à Fontainebleau où il a fallu régler et oublier les bobos, j’ai réussi à « réancrer » Ilona dans ses objectifs et lui faire prendre conscience de ses propres ressources qui sont la performance avec plaisir et joie.

Contrat rempli : elle fait retentir deux fois la Marseillaise en gagnant le GP des 7 ans avec Balentino et en gagnant la coupe des nations avec Callas.

 

En 2019, les championnats de France où elle fait le doublé avec ken et Callas sont extraordinaires.

En grande compétitrice, elle a su se préparer comme à son habitude et faire confiance à son coach et à ses poneys. Conforter ses points forts et gommer ses plus faibles en s’ appuyant sur l’expertise des gens qui

l’ entourent pour être au mieux physiquement et mentalement.  

 

A l’automne 2019, à Equita Lyon, autre moment magnifique ! Ilona finit 3ème avec Ken après un barrage où elle a tenté le tout pour la gagne. Ce jour-là, elle prend conscience de l’effet miroir qui peut retentir positivement sur la confiance que peut lui accorder son poney pour tout lui donner. 

Ilona sait se mettre dans sa bulle pour se protéger de l’extérieur et rester concentrer sur ses objectifs. A son âge, elle montre une résilience au stress déconcertante et sait enchaîner les sans-fautes pour ensuite laisser éclater sa joie dès l’objectif atteint. Elle a soif de performance.

La pression et l’enjeu la transcendent de manière positive ! »